Prendre un enfant par la main…

Il est un fait indéniable, c’est que personne sur cette terre n’a demandé à naître. La réalité de chaque nouvelle vie résulte du choix d’un homme et d’une femme à devenir père et mère, et du Créateur à répondre à cette attente en donnant la vie.

Dès sa naissance, l’enfant va découvrir le contexte particulier dans lequel il est arrivé : fille ou garçon, enfant désiré ou non, couleur de peau, facultés intellectuelles, environnement social, familial, etc.

Instinctivement l’être humain, dès sa naissance, souhaiterait évoluer dans un cadre d’amour, de
relation, de sécurité, et plus tard accompagné de privilèges sociaux et même financiers.

La réalité, bien souvent, n’est pas aussi rose. Dès son jeune âge, l’enfant doit lutter pour trouver son équilibre et sa place dans la société. Pour beaucoup, le processus se passe relativement bien, la faculté d’adaptation de l’être humain étant remarquable.

Cependant, pour certains d’entre eux, et ceci dans n’importe quelle société, des manquements importants sont à l’origine de troubles qui empêchent un développement harmonieux et conduisent au repli sur eux-mêmes. Les causes sont multiples, mais il est probable que le manque d’affection, d’attention, de temps accordé et d’écoute soient les vecteurs principaux de cette spirale vers le bas.

Quelles solutions apporter ?

On ne peut effacer la réalité passée et présente, mais on peut construire l’avenir.

Dans notre Centre, les ateliers d’art thérapie ainsi que les ateliers d’expression créatrice sont des lieux privilégiés qui, au travers du processus créatif, permettent des remaniements de la personnalité troublée et bloquée, ouvrant une voie vers la confiance en soi, l’estime de soi et l’ouverture aux autres.

Prendre un enfant par la main, comme le dit la chanson d’Yves Duteil, c’est le conduire vers « demain », c’est-à-dire vers un avenir où la lutte n’est pas terminée, mais où la lumière et l’espoir sont au rendez-vous.

Etre thérapeute dans ce domaine particulier de l’aide à l’enfance, c’est autant une vocation qu’une profession. La connaissance de toutes les facettes de la thérapie est mise en valeur par le choix prioritaire de se donner à soi-même dans

une attitude d’amour et de dépendance en Celui qui donne la vie.

Celui qui pleure quand il sème, criera de joie quant il moissonnera.  Psaume 126.5

 

Nuage de mots-clés

Nous avons 264 invités et aucun membre en ligne

plan du site sitemap.html