La vie reprendra au printemps

Dieu n'est pas venu
supprimer
la souffrance,
Il n'est même
pas venu
pour l'expliquer
Il est venu
pour la remplir
de Sa présence.

Paul Claudel


La vie reprendra au printemps

Le printemps de sa vie, elle le voyait dans l'insouciance d'une existence faite de découvertes, de camaraderie, de confiance en elle-même, en sa famille et en la société.

Mais un jour, dans cette mécanique parfaite du Créateur, quelque chose petit à petit s'est "grippé".
Un homme, apparemment bien intentionné, un membre aimé de la famille, beaucoup plus âgé qu'elle, s'est immiscé dans cette vie intime et propre presque sans qu'elle s'en aperçoive, tout d'abord par des petits câlins, puis des gestes de plus en plus osés, jusqu'à prendre possession de sa personne.

Une vie qui n'aspirait qu'au bonheur a fait place à la honte, la révolte silencieuse et le repli sur elle-même faisant de cette belle jeune fille une "morte-vivante".

L'Association Suisse pour la protection de l'enfance lance actuellement une campagne de prévention dans les écoles de notre pays intitulée: "Mon corps est à moi". Cette Association précise qu'actuellement, en Suisse, une fille sur trois et un garçon sur dix a été victine d'abus sexuel.
Qu'est-ce qu'un abus sexuel ? C'est ce que l'on pourrait appeler un meurtre émotionnel. Face à ce traumatisme, la personne abusée va construire un mur autour d'elle pour se protéger du monde estérieur. Cette personne (adulte ou enfant) va développer une défense et une mentalité de survivante qui va profondément modifier sa perception d'elle-même et des autres, car elle s'est enfermée dans un monde hors de la réalité.

La vie peut-elle redevenir normale après un tel constat ? La réponse est OUI.

Pour cela, il est impératif que des personnes "saines" entrent dans ce monde de souffrances pour comprendre les personnes abusées. Le travail de thérapie consitera donc essentiellement à écouter et à valider la souffrance pour ensuite accompagner la personne sur un chemin parfois long et difficile de la restauration, de la confiance en soi et dans les autres. Sans être brusquée, la personne sera appelée à revisiter son histoire, exprimer ses émotions et affronter ses deuils, retrouver l'espérance, aimer à nouveau.

Pour que la vie reprenne au printemps, il faut parfois traverser les orages de l'été, les espérances de l'automne, le froid ou le doute de l'hiver, mais le printemps pourra revenir avec son explosion de vie et de guérison.

Actuellement au Point d'Eau, deux de nos thérapeutes diplômées de FERACPA (formation européenne de relation d'aide chrétienne envers les personnes sexuellement abusées) accompagnent semaine après semaine des personnes victimes d'abus.
Ce magnifique ministère demande beaucoup d'énergie, de compassion, une grande qualité d'écoute et de sagesse.

Le printemps de Dieu: ne serait-ce pas le message de Jésus venant apporter aux captifs la délivrance ?

Luc 4.18

 

Nuage de mots-clés

Nous avons 89 invités et aucun membre en ligne

plan du site sitemap.html