La dépendance affective

Nous connaissons tous des personnes qui entretiennent des relations affectives ou amoureuses excessives et nombreuses sont celles d’entre elles qui franchissent un jour la porte du Point d’Eau.

L’aspect pyschologique

Il existe différentes espèces de dépendance affective, en particulier:

  • La dépendance parentale où les parents sacrifient leur autorité en se laissant dominer par leurs enfants par peur de ne plus être aimés par eux.
  • La dépendance infantile où les enfants ont été l’objet d’une sévérité excessive, de favoritisme, de carences affectives, de négligences, de maltraitances… ou parce qu’à tort ou à raison, ils ne se sentent pas aimés par leurs parents et se lancent plus tard dans une quête aveugle d’amour.
  • La dépendance affective entre deux personnes. C’est le cas de certaines amitiés ou relations lorsqu’elles subordonnent entièrement une personne à l’autre au point de lui sacrifier, avec sa liberté, son identité personnelle.

La personnalité dépendante
Son identité perturbée fait qu’elle a du mal à prendre des décisions personnelles et à assumer ses responsabilités.

Elle ne se préoccupe que du regard des autres, manque de confiance en elle-même et a énormément peur d’être abandonnée.

Elle est instable émotionnellement et dominée par ses émotions, qui la font souvent passer d’un extrême à l’autre, sans raison apparente. Souffrant particulièrement d’instabilité affective, elle ressent une profonde angoisse quand elle se retrouve en manque d’affection.

Dans ses relations interpersonnelles, elle a tendance à se laisser manipuler et abuser, et elle aussi abuse et manipule les autres à son tour.

L’aspect spirituel

L’insoumission à Dieu et l’indépendance à l’égard de Sa volonté caractérisent le dépendant affectif. Dieu n’est pas aimé par-dessus tout, quand il n’est pas totalement oublié, et le dépendant affectif ne réussit pas davantage à aimer vraiment son prochain. Ce renversement de l’ordre de l’amour, a pour conséquence la déchéance de sa personnalité et une atteinte profonde à sa dignité.

Dieu a créé l’homme pour qu’il trouve d’abord en Lui son bonheur et le chercher hors de Lui est souvent cause de grande souffrance et de déception.

Mais la bonne nouvelle est que l’on peut s’en sortir et en guérir. Dans notre travail d’accompagnement au Point d’Eau, nous proposons une démarche qui s’inscrit dans un processus au cours duquel nous encourageons tout d’abord la personne à reconnaître qu’elle souffre de dépendance affective.

Elle est ensuite invitée à discerner quels sont les causes et les effets négatifs de son addiction et à travailler à la restauration de son identité personnelle et de son estime d’elle-même.

L’essentiel de la démarche consiste à l’inviter à se détacher de l’autre pour s’attacher réellement à Jésus-Christ et apprendre ce qu’est le véritable Amour. Ce qui signifie donner son coeur entièrement à Jésus et le laisser nous donner son propre coeur afin que selon sa promesse nous puissions «nous aimer les uns les autres comme Il nous a aimés.» Jean 13.34.

 

Nuage de mots-clés

Nous avons 238 invités et aucun membre en ligne

plan du site sitemap.html